Le Parti socialiste demande l’arrêt des condamnations à mort des opposants à Bahreïn

COMMUNIQUE – Depuis le déclenchement du mouvement pour la démocratie et les réformes au Bahreïn dans le cadre des printemps arabes en 2011, les activistes du mouvement font l’objet d’une répression extrêmement dure que le Parti socialiste a dénoncée à maintes reprises.

La Fédération internationale des droits de l’Homme vient ainsi de publier un rapport dénonçant le nombre record de condamnations à mort prononcées à Bahreïn.

Opposé à la peine de mort et fermement attaché au respect des droits humains et aux principes inhérents à tout État de droit, à Bahreïn et partout ailleurs, le Parti socialiste condamne la répression contre les militants pour la démocratie et dénonce avec force les violations aux droits humains.

Il soutient les demandes formulées par les organisations non gouvernementales et adressées à la monarchie bahreïnie : commuer toutes les condamnations à mort, décréter un moratoire sur la peine de mort en vue de l’abolir, poursuivre les auteurs des actes de torture et assurer un procès équitable aux accusés.

Publicités

A propos ritamps

Secrétaire Nationale Chargée du pôle production et répartition des richesses
Cet article a été publié dans Archives - Communiqués de Presse, Droits de l'Homme, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s