Journée internationale de l’aide humanitaire : notre devoir de solidarité

COMMUNIQUE – Les enfants syriens au Liban vont être privés d’école cette année suite à une décision du ministre de l’éducation leur interdisant l’accès aux écoles publiques.

Cette décision intervient à un moment où les conditions de vie des réfugiés sont déplorables.

Si la communauté internationale veut contenir la pression migratoire, l’action humanitaire et les conditions d’accueil doivent être améliorées. Il faut donner les moyens pour un accès au logement, aux soins de santé, à la nourriture, à des conditions sanitaires convenables et à une intégration scolaire adéquate. La détérioration des conditions de vie est source de radicalisation de cette population.

La récente décision des autorités libanaises de ne plus scolariser les enfants de réfugiés syriens ne répond pas à ces impératifs.

En cette journée mondiale de l’aide humanitaire, le Parti socialiste lance un appel pour intensifier l’aide aux pays qui accueillent plusieurs millions de réfugiés. Nous devons aider les pays en première ligne comme le Liban ou la Jordanie pour baisser la pression migratoire en Europe Occidentale.
Partager sur Facebook

Publicités

A propos ritamps

Secrétaire Nationale Chargée du pôle production et répartition des richesses
Cet article a été publié dans Archives - Communiqués de Presse, Droits de l'Homme, Réfugiés. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s