Visite de François Hollande au Liban: le PS salue la détermination de la France

Harlem Désir, premier secrétaire du Parti Socialiste, et Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national à l’Europe et à l’International, ont tenu à saluer la visite du président français François Hollande au Liban.

Cette visite revêt « une importance considérable au moment où ce pays fait face aux menaces les plus graves et une nouvelle fois aux tentatives de déstabilisation en particulier du régime de Bachar El Assad » ont-ils déclaré avant d’ajouter que « le Président de la République (avait) rappelé aux côtés du Président libanais Michel Sleiman la force des relations d’amitié qui lient le peuple français et le peuple libanais. »

« Le Parti Socialiste salue la détermination de la France, réaffirmée par François Hollande, à garantir l’indépendance, la sécurité et l’unité du Liban.
Le parti socialiste exprime sa solidarité avec le peuple libanais ami, dont il défendra la liberté et l’intégrité, et avec les forces de progrès et de paix dans ce pays » ont conclu Harlem Désir et Jean-Christophe Cambadélis dans leur communiqué.

De son côté, Rita Maalouf, Secrétaire de la section du Parti Socialiste au Liban, a souligné, au nom des Français résidant au Liban, la « signification particulière de ce geste dans le contexte politique et sécuritaire actuel ». « Alors que le Liban est menacé de déstabilisation, cette visite montre le profond engagement de la France au profit du dialogue et de la paix ainsi que son attachement à l’unité de l’Etat libanais et à ses institutions » a-t-elle précisé.
Elle a ajouté que « le Liban a besoin d’appuis pour préserver sa souveraineté, son indépendance et sa stabilité, notamment politique, face aux pressions exercées par la Syrie et ses alliés ».

Rita Maalouf a rappelé aussi que des élections sont prévues en juin 2013 et que ces élections « doivent être maintenues ».
Mme Maalouf a également signalé que le Liban ne peut se permettre de subir une crise, voire un vide gouvernemental ouvrant la porte au chaos et à la loi des armes. « Nous comprenons l’impatience de certains, mais seules la concertation et l’entente nationale pourront entraîner le changement attendu par de nombreux Libanais. Nous appelons donc les forces politiques du pays à s’unir autour du président Michel Sleiman qui reste le seul garant de la stabilité du Liban et qui prône depuis des mois un dialogue national à Baabda ».

Elle a rappelé que, dès 2008, lors de sa précédente visite à Beyrouth, François Hollande exprimait déjà sa volonté, en cas d’accession de la gauche au pouvoir, de garder le Liban libre, indépendant et souverain. « Nous nous réjouissons de voir que le président Michel Sleiman poursuit cet engagement de la meilleure des manières : en appelant au dialogue et à l’unité » a précisé Rita Maalouf.

Publicités

A propos ritamps

Secrétaire Nationale Chargée du pôle production et répartition des richesses
Cet article, publié dans Communique de Presse, Francois Hollande, Rita Maalouf, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s