Piégée par l’animateur Gérald Dahan, Morano loue le «talent» de Marine Le Pen

Nadine Morano croyait s’exprimer dans le cadre d’une conversation privée. L’ancienne ministre s’est fait piéger par l’imitateur Gérald Dahan et soutien affiché de François Hollande, qui s’est fait passer pour Louis Aliot, numéro deux du Front national et compagnon de Marine Le Pen.

Vidéo et article sur le Figaro.fr

Dans ce canular diffusé vendredi matin sur Sud Radio, Gérald Dahan devait tenter notamment de convaincre la candidate de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle aux législatives de brader un retrait du candidat UMP du Gard Etienne Mourrut contre un soutien frontiste dans sa propre circonscription, où elle est donnée perdante. «Monsieur Mourrut s’est maintenu parce que François Fillon lui a demandé de le faire», déclare-t-elle sans s’offenser.

Si elle explique à Aliot-Dahan qu’elle est en pleine campagne électorale et qu’elle ne peut pas encore évoquer de possibles alliances «pour après», Nadine Morano déclare tout de même que «Marine Le Pen a beaucoup de talent». Et d’ajouter: «Ils vont nous mettre la France dans une merde comme jamais, vous ne pouvez pas vous imaginer, s’exclame-t-elle deux jours après avoir accordé une interview au quotidien d’extrême droite Minute. La gauche et la droite c’est quand même pas pareil, ils vont nous mettre le droit de vote des étrangers! Je n’ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi!»

«J’entends déposer plainte»

Nadine Morano a par la suite expliqué à RTL que ce canular était un montage et une opération politique. «Monsieur Dahan est un socialiste qui s’est affiché avec François Hollande. J’entends déposer plainte», conclut-elle.

Ce n’est pas la première fois que Gérald Dahan piège une personnalité politique. En 2007, l’humoriste s’était fait passer pour le premier ministre du Québec en évoquant avec Ségolène Royal les propos polémiques qu’elle avait tenus sur la souveraineté de cette province du Canada. Il avait alors réussi à faire dire à la candidate socialiste à la présidentielle que «les Français ne seraient pas contre» l’indépendance de la Corse.

En février dernier, Nicolas Dupont-Aignan s’était fait piéger alors qu’il croyait être au téléphone avec Eric Cantona. Le président de Debout la république avait eu des propos très durs envers Nicolas Sarkozy. La direction de Rire & Chansons qui devait diffuser le canular avait alors décidé de licencier l’imitateur.

Publicités

A propos ritamps

Secrétaire Nationale Chargée du pôle production et répartition des richesses
Cet article, publié dans Francois Hollande, Jean Daniel Chaoui, Rita Maalouf, Uncategorized, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s