Législatives 2012 : une ambassade française peu remplie pour des élections inédites

Par Zohra BEN MILOUD | L’Orient-Le Jour  04/06/2012

SCRUTIN

Une semaine avant les métropolitains, les Français de l’étranger ont été appelés aux urnes pour choisir les députés (au nombre de 10 pour l’ensemble des Français de l’étranger) qui les représenteront à l’Assemblée nationale.

C’est une ambiance plus que calme qui régnait dimanche après-midi à l’ambassade de France, rue de Damas. Le soleil n’a manifestement pas poussé les Français expatriés à venir déposer leur bulletin pour les élections législatives. Pourtant, ces élections ont un caractère particulier. Elles permettent aux Français du Liban de choisir pour la première fois parmi dix-neuf candidats, tous expatriés comme eux. Cette avancée dans la démocratie française n’a pas pour autant motivé les foules. Pour Sanaa, Franco-Libanaise vivant au Liban depuis 15 ans, c’est l’incompréhension qui domine : « Je ne comprends pas pourquoi les gens se sont déplacés pour l’élection présidentielle et non pour les législatives. Si on ne compte pas le personnel, je trouve que l’ambassade de France est presque vide. »

Si seulement 10 % des électeurs inscrits se sont déplacés (estimation à 14h), on enregistrait près de 50 % de participation pour l’élection présidentielle. Malgré la faible affluence, les électeurs venaient généralement voter le sourire aux lèvres, heureux d’être enfin représentés à l’Assemblée nationale : « Je suis vraiment contente de venir voter aujourd’hui.

Désormais, nous allons réellement être considérés, nous les Français de l’étranger, en choisissant notre député. C’est très important à mes yeux », nous confie Anne, Française vivant au Liban depuis cinq ans.

Il n’y a plus qu’à espérer un peu de pluie pour le deuxième tour des élections législatives, pour que le soleil ne vole pas la vedette une seconde fois.

http://bit.ly/JOm9eH

Publicités

A propos ritamps

Secrétaire Nationale Chargée du pôle production et répartition des richesses
Cet article, publié dans Article, Jean Daniel Chaoui, Revue de Presse, Rita Maalouf, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s