Laurent Fabius : le régime de Assad fait preuve d’une brutalité inqualifiable

 

Au cours d’une réunion de campagne organisée par la section du PS français au Liban

Laurent Fabius : le régime de Assad

fait preuve d’une brutalité inqualifiable

 

Monsieur Laurent Fabius, ancien Premier ministre français et ancien président de l’Assemblée nationale, a clôturé samedi sa visite au Liban, effectuée à la demande de François Hollande, candidat socialiste aux proc­­­­haines élections présidentielles françaises.

 

Avant son départ à destination de Doha, Monsieur Fabius se réunit avec plus d’une cinquantaine de ressortissants Français. Cette rencontre débuta par l’allocution de Rita Maalouf, candidate suppléante de Jean Daniel Chaoui à l’élection législative de la Xème circonscription des Français à l’étranger. Après avoir rappelé les talents d’écrivain de Monsieur Laurent Fabius, en rappelant son parcours et en citant ses ouvrages reconnus par la critique, elle a rappelé les efforts de la section PS au Liban sous l’impulsion de Jean Daniel Chaoui pour préparer les élections présidentielles ainsi que les élections législatives qui suivront.

 

Monsieur Fabius a tenu à féliciter le « dynamisme et la ténacité » de Rita Maalouf en lui adressant son profond soutien. Il a remercié la section PS au Liban et sa Première secrétaire pour avoir organisé cette réunion de campagne.


Concernant la campagne présidentielle, Laurent Fabius considère que le Parti socialiste est bien engagé. Il déplore le bilan quinquennal de Nicolas Sarkozy et se dit confiant quant aux échéances électorales affirmant que le PS s’inscrit bien dans une dynamique de victoire.

 

Laurent Fabius s’est également exprimé sur la ligne politique proche-orientale qu’adopte le Parti socialiste ; il a condamné fermement la dissémination de l’arme nucléaire, considérant que les activités nucléaires de l’Iran représentent un grave danger.

 

Le « Printemps arabe »  ou les «  Printemps arabes » ne peuvent qu’avoir le soutien du Parti socialiste, a annoncé l’ancien Premier ministre bien qu’il souligne que la communauté internationale se doit d’être vigilante, des élections libres étant une condition nécessaire mais non-suffisante à l’établissement d’une démocratie.

 

Laurent Fabius a, en outre, fermement condamné les massacres en Syrie. « Le régime de Bachar El Assad faisant preuve d’une brutalité inqualifiable », a-t-il ajouté.  Il appelle à un renforcement du rôle de l’Organisation des Nations Unies.

 

Enfin, l’ancien Premier Ministre a insisté sur la présence française au sein de la Finul et s’est engagé à maintenir les effectifs français  au Liban si François Hollande est élu Président de la République. De plus, il a salué la décision du gouvernement libanais quant au financement du Tribunal Spécial pour le Liban.

Publicités

A propos ritamps

Secrétaire Nationale Chargée du pôle production et répartition des richesses
Cet article, publié dans Archive, Laurent Fabius, Uncategorized, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s